Joost Schmidt, l’empreinte de Bauhaus dans le lettrage

Quand on parle de Bauhaus, on pense souvent à Walter Gropius, Paul Klee ou encore László Moholy-Nagy. Aujourd’hui, nous nous intéresserons à Joost Schmidt, une autre figure représentative de Bauhaus.

joost_schmidt_375_0_0.jpg_2023089572

Joost Schmidt est un peintre et sculpteur à la base. Après avoir reçu son diplôme de peinture à l’Ecole d’arts et d’arts appliqués du grand Duc Saxonien en 1914, il continue ses études de sculpture à l’école Bauhaus de 1919 à 1925. Il participe régulièrement aux différents concours de graphisme (des affiches) pendant ces années et sa réussite lors de l’exposition des affiches à Bauhaus en 1923 marque un tournant dans sa carrière. A partir de 1924, les travaux de Joost Schmidt portent principalement sur la typographie.

Entre 1925 et 1932, Schmidt devient un enseignant de lettrage à Bauhaus. Son enseignement est caractérisé par l’étude des structures des lettres : cercle, carré et rectangle. Schmidt s’intéresse particulièrement à la flexibilité des formes et des tailles ainsi que le traitement de couleurs et surfaces. Par ailleurs, les étudiants qui assistent à son cours lui apportent une grande analyse sur les différents aspects de la publicité comme le langage, les effets visuels, psychologiques et économiques. Schmidt cherche avant tout une réforme totale du lettrage, en guise d’obtenir une validation et une standardisation mondiale de son travail.

Schmidt est par ailleurs considéré comme un enseignant innovant : il intègre son enseignement dans les différentes activités d’atelier. Il s’agit d’une manifestation personnelle contre la tendance de séparer l’enseignement et la pratique. Au cours de sa carrière éducative, il oriente son enseignement vers un fondement plus scientifique : Schmidt s’intéresse davantage aux découvertes scientifiques sur les couleurs. A l’instar de László Moholy-Nagy et Josef Albers, Schmidt cherche au travers de son enseignement les fonctionnalité faciles à utiliser et la standardisation technique des objets. 

4_reimann_12623_10_0.jpg_1673602179

 

D’après un article original de Bauhaus100

Leave a comment

Your email address will not be published.


*