La « Tiny House » débarque en France !

Tiny Pink House

La « Tiny (minuscule en anglais) House » (maison) est donc une petite maison, le plus souvent sur roues. Ces maisons mobiles sont principalement construites en bois et caractérisées par leur petite surface habitable (variée entre 10m² et 18m² environ). Le modèle de Tiny House est difficile à classer, il ressemble à la fois à une cabane, un chalet sur roue, un camping car, une remorque…bref, on peut transporter facilement Tiny House partout.

Le concept de Tiny House trouve son origine aux Etats-Unis à la fin des années 90, quand certaines personnes comme Lloyd Kahn, Lester R. Walker et Sarah Susanka souhaitent changer la taille des maisons américaines, notamment à les réduire. C’est Jay Shafer et Gregory Johnson qui popularisent ces micromaisons sur roues avec leur lancement de projets tels que Tumbleweed, FourLightHouses puis Small House Society en 2002, qui connaissent de plus en plus d’adhérents au fur et à mesure. Mais il faut attendre jusqu’en 2008 avec la crise financière américaine que Tiny House est vraiment connue à l’échelle internationalle. Le mouvement débarque en France en 2013 avec quatre français en Normandie (Yvan Saint-Jours, Bruno, Régis, Michael) qui décident de construire des Tiny House et les mettre en vendre. Désormais, le Mouvement des Micromaisons (Small House Movement) connaît une véritablement expansion dans ce pays, avec un nombre croissant d’auto-constructeurs qui bricolent eux-même leur Tiny House.

Pourquoi une telle ferveur ? La raison se trouve dans les atouts écologiques et pratiques de Tiny House : faible impact sur la Terre, possibilité d’accrocher des panneaux solaires ou un système de recueil de pluie, le matériau essentiel pour construire étant le bois, qui est très favorable en terme de l’environnement, une surface habitable petite mais chaque espace est optimisé, grande liberté de déplacer et de changer d’endroits. Il n’y a pas besoin de permis de construire, juste un permis de conduire et, si l’on a envie de rester plus longtemps à un endroit, il faut demander une autorisation auprès de la mairie de sa commune. Tiny House fait preuve également de la nouvelle tendance, celle de profiter de plus en plus la vie extérieure, la nature, l’envie de changer (il est fort sympathique de pouvoir changer de jardin de temps en temps, car les Tiny House s’installe souvent dans des jardins ou dans la nature, ou un camp et camping).

Tiny Pink House

Tiny Pink House (Source : Tiny House France)

Tiny Pink House

Tiny Pink House (Source : Tiny House France)

Tiny Pink House

Tiny Pink House (Source : Tiny House France)

Tiny Pink House

Tiny Pink House (Source : Tiny House France)

Voici quelques liens de source qui m’ont inspirée à écrire cet article :

 

 

1 Comments

Leave a comment

Your email address will not be published.


*